Les 5 phases de la guérison selon la tradition chinoise


1 commentaire

Lorsque l’on apprend qu’on est malade, on pense tout de suite à une seule chose : guérir ! Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passe entre ces deux moments ? La tradition chinoise a une vision bien particulière de ce processus, basée sur le cycle des 5 éléments et superbement expliquée par Mireille Meunier dans son dernier ouvrage¹.

Il s’agit d’un processus de transformation, qui peut nous accompagner vers la guérison, si on comprend comment il se déroule. Connaître les différentes étapes peut être rassurant, montrer la direction à prendre et le chemin qu’il reste à faire.

Une sensation de solitude

Cette première phase est symbolisée par l’élément Eau et la volonté. Parmi les saisons, elle correspond à l’hiver, cette période où l’on passe plus de temps chez soi.

femme solitude douleur

Si une phase de déni est possible, le repli sur soi est par contre inévitable et utile : c’est le moment de mobiliser ses énergies vitales, de puiser dans ses ressources. C’est une période de confrontation au vouloir vivre, et on est le seul à pouvoir le faire. Il faut plonger au plus profond de soi car c’est la vie qui peut être en jeu. On a l’impression d’être dans le noir total, on n’y voit rien.

Entrer en contact avec soi-même peut sembler difficile mais c’est important de s’écouter pour pouvoir continuer le chemin.

Conseil

En parler avec quelqu’un qui l’a vécu peut être une aide précieuse et nous faire comprendre que la lumière n’est pas loin.

L'intégration

Après avoir écouté notre souffrance, nous pouvons désormais la voir. Elle devient perceptible, comme une plante qui sort de terre après que la graine ait été semée. C’est la phase du Bois et du printemps.

Mireille Meunier explique que « la maladie se place dans un contexte, s’intègre dans notre parcours de vie ». Nous lui créons un espace et cela nous permet de prendre du recul. Elle ne nous définit plus. Nous sortons de notre solitude et faisons des liens entre tout ce qui nous arrive.

Durant cette phase, il est important de ne pas mentaliser mais de se laisser porter par ce que l’on ressent, par ses rêves et ses envies. Cela va nourrir notre âme et nous aider à prendre de la hauteur.

Conseil

C’est le bon moment pour explorer d’autres façons d’aller mieux et de prendre soin de soi.

La réconciliation

s'aimer soi-même

C’est la phase de l’élément Feu. La situation semble plus claire et nous avons un regain d’énergie. Pourtant, la transformation n’est pas encore faite : nous ne sommes qu’à mi-parcours. Le mental ne doit pas s’emparer de cette clarté apparente. Nous devons plutôt nous accorder chaleur, écoute et affection. Si nous n’y parvenons pas, il peut être utile de consulter un thérapeute.

En effet, cette étape doit nous faire nous sentir « un » quoiqu’il arrive, nous réconcilier avec nous-mêmes et avec la maladie, avec tout ce que nous n’aimions pas chez nous. Cette chaleur, ce Feu, va alors pouvoir circuler dans tout notre organisme sous forme d’énergie qui va nous aider à guérir.

Pensez-y !

Nous méritons d’être aimés et nous avons le droit de pleurer ! Ce sont des larmes de soulagement, de réparation, de retrouvailles avec soi.

La transformation

Notre corps s’est nourrit de la chaleur du Feu. Nous pouvons alors passer à l’étape de la Terre, celle qui produit des fruits. La maladie et la souffrance sont vécues différemment, avec une nouvelle compréhension : celle que ce qui nous est arrivé a pu nous apporter quelque chose de positif, nous faire grandir. La transformation peut maintenant avoir lieu. Elle atteint toutes les cellules de notre corps, elle nous répare, nous régénère.

Savourons cette force, cette maturité, cette profondeur, qui sont désormais les nôtres.

L'allègement

femme bien-être

 

Il reste un dernier travail à faire : celui du nettoyage. Nous évacuons ce qui nous alourdit et lâchons ce qui nous relie encore à la douleur.

C’est la phase du Métal, celui qui tranche pour nous séparer de ce qui est devenu inutile et ainsi faire place au renouveau !

Un cycle s’achève, nous pouvons alors faire des choix. "La guérison devient une sensation corporelle". La transformation est incarnée dans la matière. C’est une impression de libération, de renaissance.

Pour conclure

La vie est un processus d’émancipations successives qui nous conduit à un état de liberté et de conscience intérieures. Si nous voulons aller bien, il faut effectuer nous-mêmes les transformations nécessaires. Nous sommes les acteurs de notre santé ! Lorsqu'il est question de notre bien-être, c'est à nous d'agir en premier et d'aller vers ce qui va nous faire du bien. Nous sommes tous uniques et avons chacun notre chemin à parcourir...

Retrouvez votre spécialiste du bien-être en consultation

Je vous propose une séance d'énergétique sur mesure, adaptée à vos symptômes et à votre demande.

Tous ces conseils ne sont en aucun cas une incitation à ne pas consulter votre médecin. Les thérapies bien-être et la médecine conventionnelle sont complémentaires.


Lire les commentaires (1)

1 Commentaires

Ne sera pas publié

Envoyé !

Michel B
12 JUNE 2024 à 21:18

Après une séance, Anne Laure a calmé mon stress dû à des accouphenes ! Un moment de détente et de récupération ! Je le conseille fortement !

Derniers articles

Les 5 phases de la guérison selon la tradition chinoise

04 Juin 2024

La tradition chinoise a une vision particulière du processus de guérison, basée sur le cycle des 5 éléments, et qui peut être une aide précieuse.

Qu’est-ce que le stress et comment mieux le gérer ?

23 Mai 2024

Comprendre ce qui se passe lorsque l'on est stressé, des conseils simples et des solutions naturelles pour l'apaiser

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.